musee magie paris
Temps de lec­ture : 5 min­utes

Dernière mise à jour le 16 jan­vi­er 2022 par Femel­leAl­pha

Au cœur du Marais non loin de l’île Saint-Louis, le musée de la magie et des auto­mates vous invite pour une décou­verte totale­ment atyp­ique ! Ama­teur d’his­toire ou sim­ple­ment en recherche d’une sor­tie pleine de sur­pris­es, vous trou­verez là une des­ti­na­tion à la fois intimiste et remar­quable. Comme son nom le laisse à penser, le musée de la magie et des auto­mates est divisé en deux ailes majeures : le quarti­er de la magie, et le quarti­er des auto­mates ! Et pour le même bil­let, vous avez tout le loisir de pren­dre le temps d’en décou­vrir leur ensemble.

musee magie paris

Bien­v­enue dans le cœur de la magie à Paris !

L’aile de la magie au musée de la magie

L’aile de la magie vous fera décou­vrir une col­lec­tion de pièces orig­i­nales util­isées à par­tir du XIXe siè­cle par les illu­sion­nistes, comme la cage à appari­tion, les boîtes à secrets, divers trompe-l’œil et même cer­tains objets de grand tour comme la femme sciée de Thurston ou la chaise à por­teurs. Par magie, pré­cisons que le musée de la magie et des auto­mates de Paris se con­sacre prin­ci­pale­ment sur la pres­tidig­i­ta­tion et plus large­ment de la magie dite con­tem­po­raine, et non sur la magie noire ou sur l’oc­cultisme pra­tiqué autrefois.

 

bonne aventure musée

Alors, voulez-vous la bonne aventure ?

 

À tra­vers cette col­lec­tion impres­sion­nante et pour le moins sur­prenante, nous en apprenons davan­tage sur la magie con­tem­po­raine et ses grands noms qui l’ont façon­né durant le XIXe siè­cle, pour devenir celle que nous con­nais­sons aujour­d’hui. À ce titre, le Français Jean-Eugène Robert-Houdin, né à Blois en 1805, occupe d’ailleurs une place cen­trale dans l’ex­po­si­tion. Recon­nu comme le père de la magie mod­erne, il est à l’o­rig­ine de la majeure par­tie des grands tours encore employés aujour­d’hui. Sou­vent con­fon­du avec Hou­di­ni par le grand pub­lic, ce dernier est né plus de 70 ans plus tard et tient d’ailleurs ce surnom de son admi­ra­tion envers Houdin !

Lire plus :  Valfaris, un plateformer à l'ancienne musclé

 

Mais que serait le musée de la magie s’il n’é­tait qu’une sim­ple expo­si­tion ? Par essence, la magie est vivante et fait référence aux arts du spec­ta­cle. Out­re des pièces his­toriques exposées der­rière des vit­rines, c’est une mul­ti­tude de machines d’épo­ques belles et bien en état de fonc­tion­nement que nous avons pu utilis­er. Moyen­nant quelques pièces, à vous la cultissime bonne aven­ture, ou encore un tour de magie directe­ment joué par l’une des machines employées jadis par les forains ! Le musée de la magie et des auto­mates joue sur tous nos sens avec ses machines d’il­lu­sions, ses miroirs défor­mants et autres expéri­ences sen­soriels pour ceux qui voudraient même chercher un petit frisson !

 

Oserez-vous met­tre vos mains dans la boîte ?

L’aile des automates

À quelques pas de l’aile de la magie vous attend l’aile des auto­mates. Partageant le même espace que l’aile de la magie, c’est un véri­ta­ble spec­ta­cle qui se dévoile à nous à tra­vers une col­lec­tion d’au­to­mates pour le moins excep­tion­nels. Tous ani­més, nous, vis­i­teurs, sommes invités à les activ­er via des inter­rup­teurs mis à notre dis­po­si­tion, dévoilant des mis­es en scènes et ani­ma­tions qui en dis­ent long sur l’his­toire et le con­texte de leur époque d’o­rig­ine ! Jean-Eugène Robert-Houdin était d’ailleurs un grand ama­teur et con­struc­teur d’au­to­mates, pas éton­nant alors que ces petits robots avant l’heure soient encore aujour­d’hui tant ancrés dans l’im­agerie du spec­ta­cle de la magie et des arts forains !

Il est pos­si­ble d’in­ter­a­gir avec la qua­si-total­ité des auto­mates. En avant le spectacle !

Mais nous ne leur­rons pas, si nous avons adoré cette vis­ite, c’est aus­si grâce à cette atmo­sphère si par­ti­c­ulière dans l’aile des auto­mates, presque han­tés. Ici, vous êtes chez eux ! Des­ti­na­tion idéale pour les ama­teurs de cab­i­net des curiosités et du Paris étrange, décou­vrir ces œuvres mécaniques si sin­gulières fut pour nous une véri­ta­ble sur­prise. Pour­tant décon­cer­tants à souhait, tant effrayant pour cer­tains que rigo­los pour d’autres, les auto­mates ne lais­sent pas insen­si­bles, tant ils sont à la fois conçus à notre image et déper­son­nal­isés, et font référence à une imag­i­na­tion fan­tas­tique. Mais après tout, n’est-ce pas là le but recherché ?

Il est cer­tain que l’aile des auto­mates ne laisse per­son­ne indifférent.

Un univers enchanteur au musée de la magie et des automates

Magie et déco­ra­tion excen­trique, dorures, et orne­men­ta­tions fan­tasques vont de pair. Et juste­ment, out­re l’im­mense col­lec­tion d’ob­jets d’il­lu­sions qui som­meil­lent en ce lieu, c’est un véri­ta­ble spec­ta­cle pour vos yeux qui vous attend au musée de la magie et des auto­mates ! Dans cette grande cave voûtée datant du XVIe siè­cle, avec sa mag­nifique moquette rouge coqueli­cot, affich­es et machines en tous gen­res issues des arts forains vous promet­tent un dépayse­ment total au cœur de la magie. Pour couron­ner le tout, de véri­ta­bles magi­ciens arpen­tent le lieu et vien­nent à la ren­con­tre du pub­lic, avec tou­jours ce bon mot pour entretenir les mys­tères qui habitent le lieu ! D’ailleurs, ne man­quez pas d’as­sis­ter à leurs spec­ta­cles, joués régulière­ment sur une véri­ta­ble scène au sein même du musée, dans un cadre intimiste.

Lire plus :  Tides of Numenera : la suite spirituelle de Planescape Torment ?

musée magie Paris

Le musée de la magie et des auto­mates est un véri­ta­ble dépayse­ment en plus d’être un plaisir pour les yeux.

Le musée de la magie et des automates : informations pratiques

Accès :

  • 11 rue Saint-Paul, 75004 Paris.

Horaires :

  • hors péri­odes de vacances sco­laires : ouvert mer­cre­di, jeu­di, same­di, dimanche de 14 h à 19 h.
  • durant les vacances sco­laires : tous les jours.

Tar­ifs :

  • Adulte : 10 €.

Un tarif spé­cial est pra­tiqué pour les enfants et pour les vis­ites de groupe.


Les +

  • Une ambiance immer­sive et intimiste.
  • Des nom­breux auto­mates anciens et fonctionnels
  • Un côté ludique qui plaira au plus grand nombre.
  • Une belle col­lec­tion de pièces issue de l’art forain.
  • Un sens du détail jusqu’au choix du miroir des toilettes.
  • Le per­son­nel du musée qui joue pleine­ment son rôle.

Note globale du musée de la magie et des automates

 

Beau­coup plus instruc­tif que nous le pen­sions au départ, c’est par la magie et son his­toire que nous décou­vrons une part entière et quelque peu més­es­timée de notre pat­ri­moine con­tem­po­rain. Un con­seil, ne vous fiez pas à la taille mod­este de sa devan­ture, car en sous-sol les deux ailes auront de quoi large­ment vous occu­per plusieurs heures, et ce sans compter le spec­ta­cle joué plusieurs fois par jour. Notons que pour les sor­ties en famille, si le musée de la magie et des auto­mates demeure dépaysant et instruc­tif pour les adultes, il parvient aus­si à être ludique et inter­ac­t­if pour les enfants ! De quoi garan­tir une sor­tie pour le moins orig­i­nale et inou­bli­able pour tout le monde. Si nous l’avons décou­vert un peu par hasard, ou peut-être par magie, c’est avec d’au­tant plus de plaisir que nous avons vis­ité ce musée au cœur du Marais à Paris, dont nous gar­dons encore le sou­venir d’une journée magnifique.

Lire plus :  [TEST FR] Invitationem, un point'n'click horrifique sur navigateur

 

4.9 7 votes
Éval­u­a­tion de l’article
Résume
Date de la critique
Note de l’auteur
41star1star1star1stargray
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
%d blogueurs aiment cette page :