Top 20 des meilleurs jeux survival horror

Temps de lec­ture : 11 min­utes

Dernière mise à jour le 1 novem­bre 2022 par Voldaln

Les jeux d’horreur, le jeu vidéo à sensation

Vous êtes d’humeur à vouloir vous faire peur ? Nous allons vous y aider, en met­tant la main sur le meilleur jeu sur­vival hor­ror pour occu­per votre soirée. Cela tombe bien, car sur Cul­ture Under­ground, les jeux d’horreur sont un de nos gen­res favoris du jeu vidéo !

Si vous n’y êtes pas fam­i­li­er, les sur­vival hor­ror sont des jeux vidéo d’aventure ou action-aven­ture dotés d’une dimen­sion hor­reur cen­trale très forte. Dans ce Top 20 des meilleurs jeux d’horreur, vous trou­verez des jeux récents, d’autres plus anciens, cer­tains très con­nus et d’autres un peu moins. Mais tous ont en com­mun d’avoir le pou­voir de vous faire sur­sauter et bien flipper !

Aus­si, nous n’avons pas mis l’accent sur les jeux sur­vival hor­ror indépen­dants, car ceux-ci sont aujourd’hui telle­ment nom­breux qu’ils méri­tent leur pro­pre top. Alors, si vous êtes prêt à vous faire peur, décou­vrez dès main­tenant le Top 20 des meilleurs sur­vival horror.

Le Top 20 des meilleurs survival horror

20. Alien Trilogy – PS1, PC, Saturn

Bien, bien avant la sor­tie de Alien Iso­la­tion, l’univers fan­tas­tique de H.R Giger avait déjà été porté des films vers les jeux vidéo avec Alien Tril­o­gy. Ce titre n’est pas le plus cité quand on par­le de références en ter­mes de sur­vival hor­ror, en cause le plus sou­vent, sa réal­i­sa­tion jugée daté même à sa sor­tie. Quelle erreur à mon sens.

Je vous accorde que Alien Tril­o­gy n’est pas un chef‑d’œuvre tech­nique, pour­tant ce jeu gagne à vieil­lir et son aspect dépassé en devient même une qual­ité compte tenu de son univers de sci­ence-fic­tion très glauque. L’am­biance, elle, était déjà bien présente, les bruitages étaient eux aus­si très immer­sifs et l’aventure en elle-même est un régal qui tra­verse les grandes lignes des trois pre­miers films.

Une référence selon moi.

Top des jeux survival-horror

19. Scorn – Xbox series XS, Pc

Voilà ce que j’attendais en ter­mes d’exclusivité du côté de chez Xbox séries X, S et PC en ter­mes de jeu vidéo. Un morceau du sur­vival hor­ror, un jeu vidéo avec une grosse iden­tité, qui est aus­si son prin­ci­pal défaut : l’u­nivers inspirée des créa­tures de Giger, mais aus­si de l’artiste Zdzisław Bek­sińs­ki, est mag­nifique, mais aus­si très con­tem­platif comme je m’en doutais, et les com­bats sont en dessous.

Mais dif­fi­cile pour moi de met­tre au plac­ard cet olib­rius du jeu vidéo. Désolé, organique, mécanique, Scorn est un véri­ta­ble trip immer­sif aux relents mys­tiques. Un sur­vival hor­ror bien orig­i­nal qui se démar­que de la con­cur­rence dans son genre, mais à ne pas con­seiller à tout le monde.

giger horror jeu video

18. Visage – Ps4, Ps5, Xbox One, Xbox Series, Pc

C’est pour moi le plus grand jeu d’horreur à ouvrir la décen­nie 2020, et même l’un des meilleurs courts. Vis­age est un jeu d’horreur réelle­ment ter­ri­fi­ant, à la lim­ite du sup­port­able. Sans révo­lu­tion­ner son approche scé­nar­is­tique ni son back­ground, Vis­age est par­venu à maîtris­er à la per­fec­tion les codes de l’horreur psy­chologique et les restituer dans un jeu vidéo d’une grande qualité.

Si vous recherchez un pur sur­vival hor­ror sans influ­ence action aven­ture, mod­erne et sans chichi, fon­cez. Vis­age est une claque mon­u­men­tale du sur­vival hor­ror dont on ne ressort pas indemne.

visage le pire survival horror

17. The Evil Within – Ps3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One jeux vidéo

Un sur­vival hor­ror plutôt grand spec­ta­cle, mais agréable. Nous sommes dans la peau d’un détec­tive nom­mé Sebas­t­ian Castel­lanos, qui lutte pour rester en vie dans un envi­ron­nement totale­ment déjanté.

Ori­en­té action aven­ture, le titre n’est pas sans rap­pel­er le genre de Res­i­dent Evil, mais avec quelques paramètres dif­férents à pren­dre en compte. Au menu, pas mal d’action, du gore, mais aus­si de l’infiltration. Il est pos­si­ble de pour­suiv­re avec une suite, The Evil With­in 2, qui est dans la même lignée.

Top des jeux survival-horror

16. Silent Hill 2 – Ps2, Ps3, Xbox, Xbox 360, PC

Rarement un jeu n’aura lais­sé une aura aus­si puis­sante que Silent Hill dans mes sou­venirs, le nom revenant instinc­tive­ment lorsque l’on prononce l’expression sur­vival hor­ror. À la recherche de sa femme défunte, James Sun­der­land nous emporte dans un périple ter­ri­fi­ant au sein d’une ville aban­don­née et peu­plée de mon­stres abjects, Silent Hill.
Avec son atmo­sphère éthérée oppres­sante, son brouil­lard paralysant, et la finesse de sa réal­i­sa­tion et de ses musiques, Silent Hill 2, œuvre de Masashi Tsub­oya­ma, est un des plus grands jeux du genre hor­reur de son époque. Indépen­dant du pre­mier épisode de Silent Hill, vous pou­vez aus­si com­mencer, au choix, par le titre éponyme paru sur PlaySta­tion 1.

pyramide head

15. Alone in the dark – PC

Une référence qui fut en son temps en 1992, le nom d’une petite révo­lu­tion du sur­vival hor­ror pour les joueurs PC en inté­grant pour la pre­mière fois une dimen­sion en 3D polyg­o­nale. L’enquête se déroule naturelle­ment dans un manoir, après la dis­pari­tion de son pro­prié­taire. Dans la même veine, je vous con­seille égale­ment sa ver­sion PlaySta­tion 1 Alone in the Dark : The New Night­mare, un jeu qui m’a beau­coup mar­qué avec ses graphismes somptueux et son aven­ture de qualité.

le premier survival horror

14. Eternal Darkness : Sanity’s Requiem – Gamecube

Une référence sur­vival hor­ror més­es­timée et un échec com­mer­cial non jus­ti­fié pour Eter­nal Dark­ness : Sanity’s requiem, qui aurait prob­a­ble­ment gag­né à ne pas être une exclu­siv­ité Nin­ten­do sur Game­cube. On y suit l’histoire de plusieurs per­son­nages à tra­vers le temps et l’espace, tous liés par un mys­tère sur­na­turel. Une expéri­ence inspirée déjà à l’époque d’un des pères fon­da­teurs du fan­tas­tique Love­craft. Un out­sider qui mérite selon moi une atten­tion particulière.

survival horror gamecube

13. The Signifier – PC et mac OS

Si vous êtes du genre intrigué lorsqu’il est ques­tion des para­dox­es de l’esprit humain, alors The Sig­ni­fi­er risque très cer­taine­ment de retenir votre atten­tion. Ce jeu vidéo n’est pas un sur­vival hor­ror clas­sique, mais plutôt un thriller noir qui devient réelle­ment hor­ri­fique à mesure que l’on s’enfonce dans son univers et que l’on com­mence à se pro­jeter dans nos pro­pres peurs.
Car The Sig­ni­fi­er est un jeu d’enquête hor­reur au procédé assez curieux, et par­ti­c­ulière­ment jouis­sif dans son util­i­sa­tion, puisqu’il est pos­si­ble de nav­iguer entre 3 dimen­sions pour pro­gress­er. Il se dégage un cer­tain malaise, comme une impres­sion d’être dans le sub­con­scient d’un malade d’Alzheimer, des sou­venirs et musiques défor­més qui refont sur­face. Une atmo­sphère angois­sante et oppres­sante, un jeu qui mérite le détour.

jeu video souvenir horreur

12. Sanitarium – PC, Android, Ios

Une véri­ta­ble curiosité que ce San­i­tar­i­um. Paru en 1998, le jeu affiche une 3D isométrique tout à pro­pos et mag­nifique dans laque­lle nous incar­nons un amnésique, qui se réveille au beau milieu d’un asile de fou après un acci­dent. L’aventure tourne rapi­de­ment à la folie, et si la survie n’est pas au cen­tre du game­play de ce jeu, l’ambiance, et l’impact psy­chologique lui don­nent rai­son de fig­ur­er dans ce classe­ment des meilleurs jeux sur­vival hor­ror. Une belle revanche pour cette pépite autre­fois cen­surée et inter­dite dans l’hexagone peu après sa sortie.

jeu totalement fou

11. Forbidden Siren – Playstation 2

Au Japon aus­si le jeu d’horreur est une insti­tu­tion, et For­bid­den Siren est un des meilleurs exem­ples en la matière. Dans un petit vil­lage nom­mé Hanun­da, un rite sac­ri­fi­ciel réveil une vieille malé­dic­tion et les vil­la­geois com­men­cent à être attirés par le son d’une sirène dans une mer de sang.

For­bid­den Siren est un jeu vidéo à vous don­ner des fris­sons, et s’inscrit dans la tra­di­tion du sur­vival hor­ror, l’infiltration étant une mécanique cen­trale du game­play. Si vous êtes fam­i­li­er au Japon et sa mytholo­gie hor­ri­fique, ne le man­quez pas.

Top des jeux survival-horror

10. Martian Gothic – Ps1, PC

Mar­t­ian Goth­ic est une petite per­le nous provenant de la PlaySta­tion 1, sur­vival hor­ror sin­guli­er et héritage plutôt con­fi­den­tiel de cette bonne vieille époque. L’aventure prend place sur Mars alors que tout con­tact est mys­térieuse­ment coupé de l’humanité. Ce sur­vival hor­ror laisse le choix d’incarner trois per­son­nages envoyés en cat­a­stro­phe pour décou­vrir les énigmes de ce silence soudain.
Une aven­ture qui bien que s’inspirant d’Alien, à la façon d’un Res­i­dent Evil, trou­ve sa place pour moi avec son petit truc à elle. Si vous êtes déjà las des grandes licences, pensez‑y.

ps1 horreur oublié

9. Condemned – Xbox 360, PC

Exclu­siv­ité Xbox 360 et PC, Con­demned : Crim­i­nal Ori­gins est un jeu vidéo sur­vival hor­ror cap­ti­vant, noir et angois­sant. Nous y incar­nons Ethan Thomas, un agent chargé d’enquêter sur une scène de crime par­ti­c­ulière­ment hor­ri­ble. Si le titre fut dans la moyenne des stan­dards de l’époque, plutôt linéaire, graphique­ment peu tran­scen­dants, assez court, il est tout de même par­venu à ren­tr­er dans le cœur des joueurs pour sa vio­lence et ses influ­ences entre le FPS et le sur­vival horror.

Car s’il y a des armes, elles sont assez frag­iles et oblig­ent régulière­ment à être rem­placées. Un jeu assez daté aujourd’hui, mais les plus gross­es têtes brûlées y trou­veront leurs comptes pour son côté très à l’ancienne.

Top des jeux survival-horror

8. Dino Crisis – Ps1, Dreamcast, PC

Prenez Res­i­dent Evil d’un côté, et Juras­sic Park de l’autre, et vous obtenez Dino Cri­sis. Petite révo­lu­tion tech­nique en son temps, la série a con­nu son heure de gloire en sur­fant sur le suc­cès de Spielberg.

Mêlant action aven­ture et survie face aux créa­tures préhis­toriques, ce jeu me ter­ror­i­sait enfant et est par­venu à trau­ma­tis­er une généra­tion de jeune gamer, en plaçant le joueur en posi­tion de proie dans un cadre effrayant. Dino Cri­sis fait par­tie de ces licences regret­tées, et j’attends de pied ferme ain­si que l’équipe de Cul­ture Under­ground l’arrivée prochaine de The Lost Wild, qui reprend les grandes lignes de ce jeu magnifique.

le jurassic park de l'horreur

7. The Last of Us Remastered – Ps4

Un fléau a décimé la pop­u­la­tion mon­di­ale, trans­for­mant les humains en infec­tés. Dans ce con­texte post-apoc­a­lyp­tique, The Last of Us nous plonge dans une aven­ture aux influ­ences sur­vival hor­ror sur la route de deux per­son­nages, Joel et Ellie, deux sur­vivants qui vont devoir se bat­tre pour tra­vers­er un ter­ri­toire dan­gereux et hostile.

Cast­ing pre­mi­um, de l’action, scé­nario mené au cordeau et véri­ta­ble jeu d’acteur, font de ce jeu vidéo un sur­vival hor­ror grand pub­lic par excel­lence, com­plet et abouti. Idéal pour du spectacle.

jeu video horreur grand publique

6. Haunting Ground – Playstation 2

Encore une per­le du jeu vidéo sur­vival hor­ror dans cette liste héritée de la généra­tion de la PlaySta­tion 2. Haunt­ing Ground est une aven­ture angois­sante et oppres­sante, met­tant en scène Fiona Bel­li, une jeune fille piégée dans un château médié­val avec son chien Hewie.

Ce jeu, s’il s’inspire évidem­ment de cer­taines mécaniques instau­rées par Res­i­dent Evil, n’en reste pas moins une œuvre sin­gulière avec sa pro­pre iden­tité. Il est à ce titre beau­coup moins gore que la plu­part de ses con­cur­rents et offre au pre­mier plan une ambiance beau­coup poé­tique, ce qui le rend à mon sens d’autant plus captivant.

chien jeu video horreur

5. Echo Night Beyond – Playstation 2

Une curiosité du jeu vidéo, plutôt con­fi­den­tielle dans le petit monde du sur­vival hor­ror, qui sans être totale­ment néga­tives, n’avait pas reçu le meilleur accueil de la part de la cri­tique. Trop froid, trop rigide, trop lent, trop éloigné du genre action aven­ture ? Pour­tant, Echo Night Beyond fait par­tie de ces jeux qui ne lais­sent pas indif­férent, même avec sa réal­i­sa­tion déjà datée à l’époque.

L’ambiance froide de cette sta­tion lunaire désaf­fec­tée, la bande-son min­i­mal­iste, mais impec­ca­ble, et l’aura de sci­ence-fic­tion fan­toma­tique qui s’en dégage sont une vraie réus­site du stu­dio qui n’est autre que From Soft­ware. Si vous met­tez la main dessus, et que l’originalité ne vous fait pas peur, n’hésitez pas à lui don­ner une chance.

jeu fantomatique espace ps2

4. Resident Evil HD Remaster – Xbox 360, Xbox One, Ps3, Ps4, PC

Nous avons tous nos Res­i­dent Evil préférés, cet autre grand nom du sur­vival hor­ror avec Silent Hill. De mon avis, Res­i­dent Evil 4 avait été une claque, et plus récem­ment, le sep­tième m’avait aus­si con­quis de bout en bout au point de relancer la vie de cette série. Même par­mi ses nom­breux remakes, celui de Res­i­dent Evil 2 m’avait aus­si bien accroché. Con­traire­ment au dernier en liste, Res­i­dent Evil Vil­lage, trop décousu, expédi­tif, les aven­tures de Ethan Win­ters ne m’avaient pas trans­portée, bien qu’il soit quand même agréable.
Non, si je devais vous en con­seiller un seul pour décou­vrir cette licence cultissime du sur­vival hor­ror, c’est bien le pre­mier, qui a don­né ses let­tres de noblesse au genre en 1996. C’est peut-être même, le pre­mier jeu auquel vous devriez vous intéress­er si vous décou­vrez le sur­vival hor­ror, dans cette ver­sion HD très bien réalisée.

re classique

3. Dead Space – Ps3, Xbox 360, PC

Je ne présente plus le bébé de Vis­cer­al Games, mais impos­si­ble d’écrire les lignes de ce classe­ment des 20 meilleurs jeux sur­vival hor­ror sans citer Dead Space. Il est de ces titres mon­u­men­taux du jeu vidéo, à la fois mus­clé, gore et effrayant, Dead Space est par­venu à s’approprier les codes de Res­i­dent Evil 4, mais en pous­sant encore davan­tage le vice.

Cette fois, c’est dans la peau d’un ingénieur nom­mé Isaac que vous allez devoir fouiller une épave per­due au milieu de l’espace, l’USG Ishimu­ra. Rapi­de­ment, vous allez décou­vrir que les créa­tures hor­ri­bles qui ont envahi le vais­seau ne peu­vent être détru­ites que par démem­bre­ment. Une hor­reur, car ce procédé et la fuite seront les seules solu­tions pour ten­ter de fuir ce cauchemar ! Le game­play, l’univers, et les énigmes aus­si, tout est jouis­sif et réglé aux petits oignons dans ce jeu aux inspi­ra­tions action aven­ture. Si ce n’est tou­jours pas fait, fon­cez sur Dead Space.

ambiance alien espace

2. Resident Evil 4 – Gamecube, Ps2, Ps3, Xbox 360, Xbox One, Pc

Lui, tout le monde le con­naît, et son suc­cès est totale­ment mérité. Ini­tiale­ment paru sur le Game­cube de Nin­ten­do en 2005, c’était une véri­ta­ble révo­lu­tion du mod­èle sur­vival hor­ror lorsque j’avais pu le décou­vrir à sa sor­tie, auquel venait s’ajouter une dimen­sion action aven­ture très forte. Deux CD, près de 20 h de jeux dans des envi­ron­nements mythiques, un game­play jouis­sif, une bonne rejoua­bil­ité, et surtout un par­fait équili­bre entre aven­ture et ten­sion. Cap­com avait su frap­per fort à l’époque. Encore aujourd’hui l’un des meilleurs jeux d’horreur.

la perle gamecube

1. Alien Isolation – Xbox 360, Xbox One, Ps3, Ps4, PC

De mon expéri­ence, jamais un sur­vival hor­ror ne m’aura jamais autant fait vivre une aven­ture aus­si intense que Alien Iso­la­tion. Directe­ment inspiré d’Alien le huitième pas­sager, l’un des meilleurs films de tous les temps, la fille de Rip­ley se retrou­ve dans la même sit­u­a­tion que sa mère, et nous avec, lorsqu’un xénomor­phe décide de la tra­quer dans une sta­tion spa­tiale de commerce.

Soyez prévenu, la créa­ture ne vous lâchera pas de tout le jeu. Et c’est juste­ment le tour de force des développeurs, qui sont par­venus à met­tre au point une intel­li­gence arti­fi­cielle red­outable pour incar­n­er votre unique enne­mi, ou presque. L’impact psy­chologique de ce procédé est très fort.

Seul dans cette sta­tion cauchemardesque, l’Alien peut sur­gir aus­si bien du pla­fond, que du sol, que des aéra­tions. Chaque pas devient une épreuve, les énigmes et le moin­dre bruit la source d’une pro­fonde para­noïa tant le joueur est ren­du vul­nérable. Une expéri­ence unique et un chef‑d’œuvre absolu du sur­vival hor­ror, inspiré fidèle­ment de l’atmosphère du film que nous avons à cœur.

le summum survival horror

Le meilleur jeu survival horror et d’autres

Il y a bien d’autres jeux qui auraient mérité leurs places dans cette liste des meilleurs jeux sur­vival hor­ror. Les bébés Reds Bar­rels avec Out­last, Fric­tion­al Games avec Amne­sia : The Dark Descent, Project Zero, Obscure, dernière­ment en date le tra­vail de Super­mas­sive Games, et même Luigi’s Man­sion 3 en out­sider pour les enfants sur Nin­ten­do Switch sont quelques-uns des exem­ples dont vous pou­vez vous aus­si vous rap­procher si vous aimez le genre horreur.

Les jeux d’horreurs sont un véri­ta­ble vivi­er, et nous sommes heureux de con­tin­uer à vous partager cette pas­sion. Si vous ne trou­vez pas vos titres préférés dans ce top 20 des jeux sur­vival hor­ror, alors n’hésitez pas à partager vos références à la com­mu­nauté dans les com­men­taires ! Nous sommes curieux de décou­vrir vos recommandations.

À très bien­tôt sur Cul­ture Under­ground, le média des chas­seurs de pépites.

 

%d blogueurs aiment cette page :