Ce qu’il faut savoir sur le drive-to-earn

Temps de lec­ture : 4 min­utes

Dernière mise à jour le 5 novem­bre 2022 par Femel­leAl­pha

Après avoir traité des sleep-to-earn, ces appli­ca­tions web 3 basées sur la tech­nolo­gie blockchain per­me­t­tant de gag­n­er des récom­pens­es en respec­tant son cycle de som­meil, c’est au dri­ve-to-earn que nous allons nous intéress­er aujourd’hui.

Vous l’au­rez com­pris, la tech­nolo­gie blockchain est désor­mais implan­tée partout ou presque, la ten­dance actuelle con­siste à “moné­tis­er” les actions du quo­ti­di­en est en pleine expan­sion, et de nou­veaux pro­jets de jeux Game Fi, nais­sent presque chaque jour.

Si vous vous intéressez au monde des cryp­tos et que vous voulez décou­vrir de nou­veaux moyens pour en gag­n­er de manière ludique, cet arti­cle est fait pour vous.

C’est quoi un drive-to-earn ?

Un dri­ve-to-earn est une appli­ca­tion décen­tral­isée basée sur la tech­nolo­gie blockchain qui per­met de gag­n­er des récom­pens­es en con­duisant. Avis aux fous du volant, pour pré­ten­dre récolter des tokens, l’idée n’est pas de rouler le plus vite pos­si­ble, mais bien le plus loin pos­si­ble 😇. Grâce à la géolo­cal­i­sa­tion, vos tra­jets sont enreg­istrés et vous recevez en fonc­tion de la dis­tance par­cou­rue des NFT ou des cryptos.

fonctionnement drive to earn

Quelle est la différence entre un drive-to-earn et un jeu de course play-to-earn ?

Atten­tion, il ne faut pas con­fon­dre un dri­ve-to-earn avec un play-to-earn de jeu de course. Il existe aus­si des play-to-earn où vous pou­vez gag­n­er des récom­pens­es en con­duisant dans le métavers, après avoir acheté une voiture NFT. Mais le cas très pré­cis, les récom­pens­es d’un dri­ve-to-earn dépen­dent de vos actes de con­duite dans la vie réelle.

différence drive to earn et jeu de course

Concrètement, comment gagner des récompenses avec un drive-to-earn ?

Chaque dri­ve-to-earn a son pro­pre écosys­tème et sa pro­pre mon­naie. La plu­part des pro­jets intè­grent égale­ment un jeton de gou­ver­nance et si vous en pos­sédez, vous pour­rez par­ticiper active­ment aux déci­sions et apporter votre pierre à l’édifice.

En pra­tique, pour gag­n­er des jetons, il vous fau­dra une voiture virtuelle ou du moins un véhicule, matéri­al­isé sous la forme d’une NFT.

Comme pour tout pro­jet game-fi, la voiture peut être améliorée pour génér­er plus de récom­pens­es et cer­tains objets gag­nés en jeu peu­vent égale­ment vous aider dans cette quête. Sim­ple à pren­dre en main et facile d’ac­cès, voici la promesse du drive-to-earn.

Quels sont les meilleurs projets drive-to-earn ?

Con­traire­ment aux move-to-earn comme Stepn où les util­isa­teurs sont légion, les dri­ve cryp­tos sont pour l’in­stant à leurs débuts et si bon nom­bre de pro­jets se lan­cent, la plu­part appa­rais­sent plus que suspects.

Par­lons du cas de Dri­vezApp. Si leur compte Twit­ter recense plus de 40 000 abon­nés, le taux d’en­gage­ment des pub­li­ca­tions est qua­si-inex­is­tant, leur compte Dis­cord est mort et pire même, aucune whitepa­per n’est présente sur leur site web (même si celui-ci est plutôt alléchant si on aime les voitures rétros et il con­vient de le soulign­er). La pru­dence est donc de mise.

Mais comme notre but n’est pas de vous laiss­er sur votre faim quant aux dri­ve-to-earn, et qu’il y a quand même des pro­jets à poten­tiel, présen­tant une whitepa­per sérieuse et doc­u­men­tée, nous allons vous par­ler plus en détail de Tripin’.

Tripin’

application tripin

Tripin’ est une appli­ca­tion web 3 dri­ve-to-earn basée sur la blockchain Solana. Vous pou­vez acquérir (si vous avez du $TRIP, le jeton de gou­ver­nance) plusieurs types de véhicules : un vélo, un scoot­er, une moto, une voiture, une sport car, un camion, un taxi et même un véhicule d’in­ter­ven­tion d’urgence.

Ces véhicules peu­vent ensuite être améliorés (si vous avez du $FUEL) avec des pneus, une bat­terie, et bon nom­bre d’ob­jets tou­jours avec pour objec­tif de gag­n­er plus de jetons et de bonus.

Si le type de véhicule et ses car­ac­téris­tiques influ­en­cent vos gains, la qual­ité des routes n’y est pas non plus tout à fait étrangère. D’après leur whitepa­per, il y aura même la pos­si­bil­ité de louer ses voitures à d’autres util­isa­teurs, à voir par la suite com­ment ce sys­tème fonc­tion­nera concrètement.

Bien que Tripin’ n’a à ce jour que 5 000 fol­low­ers sur Twit­ter et que l’ap­pli­ca­tion n’est disponible qu’en ver­sion alpha sur iOs et Android (vous pou­vez ten­ter d’obtenir un code sur leur serveur Dis­cord), il s’ag­it de l’un des pro­jets les plus promet­teurs et à suiv­re de très près.

Game-fi, social-fi, communityfi une machine que l’on arrête plus ?

À l’in­star des appli­ca­tions health-fi qui appor­tent une moti­va­tion sup­plé­men­taire pour pren­dre soin de sa san­té, les pro­jets dri­ve-to-earn ont en réal­ité un poten­tiel inouï.

Imag­inez que demain le sys­tème de récom­pense dépende du bon respect du Code de la route, tout comme celles gag­nées dans un sleep-to-earn dépen­dent du bon respect de notre cycle de sommeil !

code de la route web 3

Ne serait-ce pas un bon moyen d’avoir sur nos routes de meilleurs con­duc­teurs ? Des con­duc­teurs motivés à l’idée de gag­n­er des récom­pens­es sim­ple­ment pour faire les choses bien, mais aus­si plus responsables ?

À con­di­tion qu’un tel sys­tème fonc­tionne à la carotte et non pas au bâton, eh bien pourquoi pas.

Les évo­lu­tions tech­nologiques et l’ap­pari­tion de nou­velles appli­ca­tions web 3 par­tent d’une bonne inten­tion. Tant qu’elles ne sont pas util­isées pour con­trôler, punir ou réprimer, on ne peut que soutenir ces projets.

Les appli­ca­tions web 3.0 sont-elles une solu­tion pour nous aider à devenir de meilleures per­son­nes ? À méditer !

Sur Cul­ture Under­ground nous avons à cœur de partager nos con­nais­sances sur le web 3. Notre avis n’engage que nous et ce ne sont en aucun cas des con­seils en investisse­ment. À vous de faire vos pro­pres recherch­es avant de vous lancer.

%d blogueurs aiment cette page :